A comme Auxiliaires

31 mai 2014

 
 
Mon arrière-arrière-grand-père François Seigle-Buyat est né le 11 mai 1882 à La Bâtie-Divisin. Lors de la consultation de sa fiche matricule, j'ai découvert quelques détails sur cet aïeul.
 
Lors de son recrutement militaire, il faisait partie de la classe 1902. Outre le fait qu'il mesurait 1 mètre 68, qu'il était brun aux yeux châtains, que son visage était ovale et son menton rond... j'ai surtout découvert qu'il bégayait! Il fut donc affecté aux services auxiliaires.
 
 
 
 
Les services auxiliaires
 
Etaient affectés aux services auxiliaires les hommes ayant une maladie ou un handicap qui ne permettait pas leur entrée dans l'armée active.
 
"Les jeunes gens classés dans les services auxiliaires sont, comme les autres jeunes gens de leur classe, à la disposition du Ministre de la Guerre pour tout le temps qu'ils ont à accomplir [...] ils sont destinés à compléter, en cas de guerre, le personnel nécessaire aux services ci-après désignés, et peuvent, le cas échéant, être mis à la disposition de l'industrie privée pour l'exécution de travaux relatifs à l'armée. [...]
 
Tableau des services auxquels ils peuvent être affectés: 
  • Travaux de fabrication et de réparation du matériel de toute nature
  • Travaux relatifs aux fortifications et aux bâtiments militaires
  • Travaux concernant la construction, la réparation et l'exploitation des voies ferrées et des lignes télégraphiques
  • Hôpitaux et ambulances
  • Magasins d'habillement, d'équipement, de harnachement et de campement
  • Subsistances, manutentions, magasins
  • Transports militaires
  • Bureaux des états-majors, du recrutement, de l'administration et des dépôts des différents corps de troupe."



Sources: état-civil de La Bâtie-Divisin et registres matricules militaires sur www.archives-isere.fr - Traité pratique du recrutement et de l'administration de l'armée française, 1889, à lire sur Gallica

Une théorie des ancêtres

18 mai 2014

Je vous propose de marier le temps d'un article généalogie et statistiques... Voici l'évolution du nombre de mes ancêtres jusqu'à la 10e génération:

Génération
Ancêtres théoriques
Ancêtres possibles
Ancêtres connus
Ancêtres connus (%)
1
 
 
 
 
2
2
2
2
100%
3
4
4
4
100%
4
8
8
8
100%
5
16
15
15
100%
6
32
30
30
100%
7
64
60
60
100%
8
128
115
97
84%
9
256
224
180
80%
10
512
434
330
76%


Le nombre d'ancêtres théoriques: il double à chaque génération, chaque individu ayant normalement un père et une mère.

Le nombre d'ancêtres possibles: j'ai retiré de ces statistiques les conjoints de fille-mère ainsi que les couples implexes, afin d'obtenir le nombre d'ancêtres différents qu'il est réellement possible d'identifier:
  • Mon arrière-grand-mère étant née de père inconnu, ce sont donc deux personnes que je ne retrouverai jamais à la 6e génération, quatre personnes à la 7e génération, etc...
  • Le premier couple implexe dans mon ascendance se situe à la 8e génération: Barthélémy Polaud-Bayard et son épouse Françoise Bourget sont deux fois mes ancêtres!

Mariage de Barthélémy Polaud-Bayard & Françoise Bourget
 
Le nombre d'ancêtres connus: on remarque que mon ascendance est complète à 100% jusqu'à la 7e génération. Pour la 10e génération, elle l'est à 76%. Ce sont ensuite principalement mes aïeux italiens et suisses qui manquent à l'appel.

Chaque individu est issu de deux personnes: un père et une mère. Nous aurions donc 512 ancêtres à la 10e génération. Mais en généalogie on se rend vite compte que ce n'est que pure théorie! J'ai ainsi 434 ancêtres possibles à la 10e génération et j'en ai recensé 330 à ce jour.

Que pensez-vous de ces critères? Et vous... quel est l'état statistique actuel de vos recherches?




Source de cette généalogie: mon arbre publié sur Geneanet http://gw.geneanet.org/geneamick

À propos

» Pour en savoir plus à propos de ce blog et de l'auteur... [Lire]

Twitter

Facebook

Fourni par Blogger.