F comme Famille

6 juin 2015

Vue orientale de Montréal, en Canada, vers 1762. Bibliothèque et archives nationales du Québec, BAnQ



François Rullet est désormais installé au Québec, à Saint-Laurent, où il épouse le 31 mai 1756 Marie-Archange Chabot, âgée d'à peine 15 ans, fille de Jean-Noël Chabot dit Lamare et de Marie-Anne Plouf.

L'acte est rédigé en présence de François Germain et de Joseph Miville, qualifiés d'amis de l'époux. Le couple donnera naissance à - au moins - quatre enfants:

Mariage de François Rullet et Marie-Archange Chabot, 1756

  • François, baptisé le 12 avril 1757 à Saint-Laurent et décédé le 28 du même mois
  • Charlotte Elisabeth, baptisée à Montréal le 10 mars 1758
  • Alexis, baptisé le 18 juillet 1760 et inhumé le 10 août 1774 à Saint-Laurent
  • Jean-Baptiste, baptisé à Montréal le 5 mai 1762.

La patronyme de François va évoluer au fil des registres et le nom de sa paroisse d'origine (Les Abrets) devint un surnom: "des Abrets" deviendra "Désabrais". Ce surnom va parfois remplacer son nom de famille: de Rullet à son arrivée, il passe par Rullé lors de ses noces, puis Rulet ou Rulé dit Désabrais et parfois uniquement Désabrais.


Signature de François lors de son mariage en 1756

Son fils Jean-Baptiste épouse en 1781 Marie Langevin. Cette dernière n'est autre que la petite-fille de Joseph Miville et l'arrière petite-fille de François Germain, qui furent tout les deux témoins lors des noces de François Rullet en 1756.

François Germain est lui aussi originaire de France et désigné comme soldat des troupes de la Marine par le Fichier Origine. Ce n'est donc pas un hasard si leurs enfants se marient, puisqu'ils ont la même origine sociale. Les amitiés créées dans ce nouveau monde devaient avoir une grande importance pour renforcer les liens familiaux.

Liens unissant François Rullet avec François Germain et Joseph Miville 




François Rulé Désabrais décédera le 11 septembre 1798 à Saint-Laurent et fut inhumé le 13. Son épouse Marie-Archange Chabot décédera en 1815.

Décès de François Rullet



Sources:
- Registres paroissiaux de La Bâtie-Divisin, Archives Départementales de l'Isère
- Archives en ligne du Québec, FamilySearch.org
Bibliothèque et archives nationales du Québec et banque de données Pistard
- Passerelle pour l'histoire militaire canadienne, www.cmhg-phmc.gc.ca
Listes des navires venus en Nouvelle-France sur le site: http://naviresnouvellefrance.net/

  2 commentaires:

  1. Merci de nous faire voyager et d'illustrer une implantation en terre canadienne

    Fanny-Nésida

    RépondreSupprimer

À propos

» Pour en savoir plus à propos de ce blog et de l'auteur... [Lire]

Twitter

Facebook

Fourni par Blogger.