S comme Saint-Domingue

22 juin 2015

Ennemond Perraud, né aux alentours de 1706, est le fils de Joseph Perraud et d'Anne Bérard mariés le 7 février 1694 à Vienne (Dauphiné) en la paroisse Saint-André-le-Haut. Ennemond est ainsi le petit-fils de François Bérard, avocat à la cour de Vienne puis premier consul de cette ville en 1690 et de son épouse Huguette Bertrand, qui sont mes ancêtres à la 11e génération. Les membres de la famille Perraud furent quant à eux des bourgeois de La Côte-Saint-André.


Mariage des parents d'Ennemond, Joseph Perraud et Anne Bérard, 1694


C'est au hasard de mes recherches que j'ai trouvé des indices sur la vie d'Ennemond, en consultant le répertoire des archives communales de La Côte-Saint-André conservé aux Archives Départementales de l'Isère (côté 4E80). Dans ce répertoire est cité le testament d'Ennemond Perraud, natif de La Côte-Saint-André et économe de sieur Claude Bidonne, rédigé en 1741 à l'île de Saint-Domingue et conservé aux Archives de l’Évêché de Grenoble-Vienne (côte 5Z1/168). Il ne m'en fallait pas plus pour prendre rendez-vous auprès des archives de l’Évêché et consulter le testament en question...

Le document est conservé dans le fond des familles Bon et Pautrieu, des familles notables de Poliénas et de l'Albenc, deux communes situées à quelques 35 kilomètres de La Côte-Saint-André. Quel est le lien entre ces familles et celle d'Ennemond? Étaient-elles liées par mariage, par des affaires communes? Beaucoup de questions restent à résoudre.


Extrait d'une "carte de la partie française de Saint Domingue", 1789 (Gallica)


Des recherches dans les archives numérisées des ANOM (Archives Nationales d'Outre-Mer) m'ont cependant apportées des éléments de réponses. Sachant qu'Ennemond était l'économe de la plantation de Claude Bidonne, je me suis aussi intéressé à cette famille. Elle s'était établie dans la paroisse des Verrettes, à quelques lieues de Saint-Marc et à l'ouest de Saint-Domingue.

C'est en effet dans cette paroisse, Les Verrettes, que j'ai retrouvé l'acte de sépulture d'Ennemond en 1741.



Sépulture d'Emond Perot, 1741



" Le dix-huit avril de l'année mil sept cent quarante un a été enterré dans le cimetière de cette paroisse par moy curé soussigné le nommé Emond Perot économe de madame Bidone natif du bourg de La Coste St André province du Dauphiné, evesché de Vienne, après avoir reçu tous les sacrements et donné les marques d'un véritable chrétien. En foy de quoy j'ai signé le jour et an que dessus. "



Sources: ANOM, registres paroissiaux de Saint-Domingue, Archives historiques de l'évêché de Grenoble-Vienne et Archives Départementales de l'Isère

  1 commentaire:

  1. Que de recherches et de trouvailles
    félicitations

    Fanny-Nésida

    RépondreSupprimer

À propos

» Pour en savoir plus à propos de ce blog et de l'auteur... [Lire]

Twitter

Facebook

Fourni par Blogger.