V comme Vache

25 juin 2015




François Revol est maître apothicaire et habite au Pont-de-Beauvoisin. Il possède des biens à La Bâtie-Divisin, une paroisse toute proche séparée par le village de Pressins.


François a justement appris que plusieurs paroissiens de La Bâtie-Divisin, profitant de son éloignement, menaient paître quotidiennement leur bétail sur les terres qui lui appartiennent. En ce 24 avril 1694 après midi, à l'heure idéale pour faire paître les bestiaux, notre homme se rend sur sa terre appelée Pré Capitan, d'une contenance de quatre sestérées, à La Bâtie-Divisin.



Il surprend sur son pré Madeleine Guttin, faisant paître la vache et la génisse âgée d'un an qui appartiennent à son neveu René Guttin.

François saisit alors les bestiaux des mains de Madeleine et les conduisit aux prisons du village de Pressins. Voulant être en règle avec les arrêts de la province, il fait la déclaration de sa saisie au juge du comté de Clermont. François réclama également au juge le droit de vendre la vache et la génisse au marché le plus proche, avant de devoir supporter des frais de geôle trop importants.

Le 1er mai 1694 François obtiendra du juge du comté de Clermont la permission de vendre la vache et la génisse qu'il avait saisi sur ses terres.

~


Source: Fond Angleys, Archives départementales de l'Isère (268J), illustration: france-pittoresque.com

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

À propos

» Pour en savoir plus à propos de ce blog et de l'auteur... [Lire]

Twitter

Facebook

Fourni par Blogger.