Charavines: mes ancêtres du Néolithique

1 déc. 2015

 
Sur les rives qu'habitèrent la plupart de mes ancêtres directs, vécurent également il y a 4 millénaires les "Baigneurs". Installés eux aussi sur les bords du lac de Paladru, des familles du Néolithique habitèrent le village dit des "Baigneurs", à Charavines, dès l'an 2669 avant notre ère. Ce site est caractérisé par deux occupations espacées d'environ 40 ans.
 
Vue aérienne du site de fouilles, à Charavines
 
Durant l'automne-hiver de l'an 2669 avant JC des hommes arrivèrent sur le rivage du lac, coupèrent de nombreux sapins et les stockèrent sur la rive. Dès l'année suivante (-2668) ils revinrent avec leurs familles: d'autres arbres furent abattus et les constructions commencèrent. En cette première année d'occupation il y avait deux maisons ainsi qu'un grenier. Les constructions s'enchaînèrent durant 18 ans, jusqu'à atteindre le nombre de six habitations.
 
 
Mais dès l'année 2652 avant JC sans doute à cause de l'humidité croissante et de la remontée des eaux, le village fut abandonné durant près de 40 ans avant d'être de nouveau occupé.
 
Les habitats étaient construits directement sur le sol de la plage, dont les eaux s'étaient retirées quelques décennies auparavant, suite à une baisse du niveau du lac. Les maisons étaient constituées d'une ossature en poteaux de sapins (parfois de frêne, orme ou hêtre) enfoncés sur 3 à 4 mètres de profondeur dans le sédiment lacustre. Les charpentes étaient en écorces et roseaux avec un toit à deux pans. La maison était d'une pièce unique et rectangulaire. Le foyer était au centre, entouré de zones réservées aux travaux domestiques ou au couchage. Dans les cours entre les maisons, les "Baigneurs" s'adonnaient à l'artisanat: taille du silex, dépeçage des viandes, travail du bois de cerf, etc...
 
Poignards en silex
 
Le site des Baigneurs, lors de la sécheresse de 1922
 
Les "Baigneurs" sont ils mes aïeux par le sang? Je ne le saurai jamais. Mais ils furent de façon certaine les prédécesseurs de mes ancêtres sur les rives du lac de Paladru et ces derniers héritèrent de leur culture et leur savoir-faire.
 
Maquette du village (première période d'occupation)
 
 
Source:
"Les oubliés du lac de Paladru" et annexes contenues dans "Les villages néolithiques de Charavines" - par A. Bocquet, 2012, éditions Fontaine de Siloé - toutes les illustrations sont issues de ces ouvrages et demeurent sous copyright de leur auteur.

  1 commentaire:

  1. Ça me plait bien d'oser situer ses ancêtres qui vivaient au Néolithique. Même si les arbres ne remontent pas à cette époque, les racines y sont. Et l'histoire fait rêver. Je m'y essaye parfois, avec prudence, car tant de siècles donnent le vertige.

    RépondreSupprimer

À propos

» Pour en savoir plus à propos de ce blog et de l'auteur... [Lire]

Twitter

Facebook

Fourni par Blogger.